16 février 2011

L'écriture d'un scénario : 2) Les PJ

L'écriture d'un scénario partie 2 : Intégrer les PJ à l'intrigue

PJ

 

A mon sens, le scénario d’un JDR est écrit pour eux et autour d’eux, mais ils ne doivent pas s’en rendre compte. C’est là toute la clef pour introduire les PJ dans le scénario ; Steve, webmaster du fantastique site AJDR, l’a très bien expliqué : « votre monde de jeu n'attend pas les personnages ».

Je conseille d'ailleurs vivement la lecture de ce site à tout MJ débutant ou non désireux de travailler un peu son ambiance de JDR. Mais revenons à nos moutons.

 

Qui sont-ils ?

C'est principalement selon les envies du joueur, qui va déterminer ses origines, classe de personnage ou race le cas échéant; mais aussi la position sociale et l'occupation de son personnage.

Là où le MJ vient s'en mêler, c'est que c'est son boulot de venir intégrer le PJ dans son scénario. Il ne faut PAS, surtout PAS qu'on ait l'impression que les PJ n'ont rien à faire là où ils sont. Si les PJ tombent dans l'histoire comme une mouche dans le potage, c'est tout le scénario qui vacille.

Au MJ de savoir mettre des limites aux joueurs, pour le bien du scénario. Et le corollaire, c'est que la création des PJ doit toujours se faire en ayant le contexte et le scénario en tête.

Aussi, si vous n'avez que peu d'expérience en tant que MJ, je vous conseille de mettre pas mal de limites aux PJ quand à leurs personnages. N'oubliez pas : le joueur imagine son personnage selon ses envies, et c'est le MJ qui décide si ce personnage colle ou pas. Bien sûr, discutez-en ensemble, proposez de modifier certains côtés de l'histoire du personnage pour le faire coller au scénario : il ne s'agirait pas non plus de frustrer un joueur motivé et qui vient de passer 10 jours à rédiger l'historique de son personnage.

 

Par exemple, votre scénario implique une enquête policière sur un meurtre à résoudre aux USA.

- Que viendrait faire un PJ chef cuisinier dans l'histoire?

- De manière générale, que ferait un simple civil sur une scène de crime?

Dans ce contexte, il serait aisé pour le MJ que chaque joueur incarne un policier chargé de l'enquête, un membre du FBI par exemple. Ca donne d'emblée aux PJ une raison d'être et de s'impliquer dans l'intrigue. Il est tout à fait envisageable d'imposer cette profession à tous les joueurs si le MJ en ressent le besoin au regard de son scénario, au risque de frustrer quelques joueurs.

Il y a toujours des moyens de justifier l'implication de chaque personne dans l'histoire, de manière plus ou moins crédible, et qui entre les mains d'un MJ expérimenté, peuvent apporter de la variété au jeu. Cela nécessite aussi de prendre en compte toutes les implications.

 

Exemple:

- Le cuisinier est le seul témoin vivant du crime. Mais alors pourquoi les autres PJ enquêteurs l'impliqueraient-ils dans l'investigation? Après tout, ils ne souhaitent qu'avoir sa déposition, ou au pire il sera sur la liste des suspects.

- Un joueur incarne un journaliste d'investigation / détective privé enquêtant aussi sur le crime, ou des crimes semblables. Mais alors, Si les autres PJ sont les agents fédéraux en charge de l'enquête, pourquoi iraient-ils tolérer qu'un PJ journaliste / détective privé vienne interférer dans l'enquête?


En termes de jeu, ca ne colle pas forcément car les PJ ont des statuts incompatibles. Il y a ici un fossé entre les agents fédéraux et les simples citoyens.

Comme toujours, il est toujours possible de trouver des justifications à tout, plus ou moins crédibles selon la situation.

 

Exemple:

Les PJ fédéraux pensent que le meurtre est dû à une cause surnaturelle, qui dépasse la compréhension scientifique / les lois de la physique ; mais ils savent que personne ne croirait leur histoire à dormir debout. Personne, sauf cette journaliste / détective privé qui a déjà suivi d'autres meurtres similaires... Ou bien le cuisinier rescapé, que tout le monde croit fou à lier et que l'affaire obsède depuis qu'il en a réchappé...

 

Pour reprendre l'exemple Médiéval Fantastique de tout à l'heure:

- Les PJ sont pour la plupart des habitants de cette bourgade paumée :

 - Le rôdeur est le garde forestier du village

 - Le guerrier fait partie de la milice locale

 - Le prêtre est le guide spirituel de la communauté

 - Le mage est une espèce de "voyant" / charlatan qui profite de la crédulité des simples gens pour fourguer ses potions à la noix

 - Le voleur est un des rares voyageurs, à la recherche d'un objet de grande valeur (qui est, sans qu'il n'en sache rien, en lien direct avec l'apparition des loups)

 

Les objectifs du MJ :

 Maintenant que nous avons déterminé l’origine des PJ, il est relativement aisé d’imaginer une manière de les impliquer dans le scénario. J’en avais déjà parlé à propos du médiéval fantastique dans un post précédent (« Donjons & Dragons : Anti-clichés »). Vous avez deux grands objectifs :

-          -    Impliquer vos PJ dans l’intrigue

-             -    Souder votre groupe

Grosso-modo il s’agit d’imaginer une situation qui précipiterait des gens «ordinaires » dans une situation « extraordinaire » : l’intrigue que vous avez concoctée. Et par la même occasion, faire collaborer des personnages qui, à priori, n’ont rien à faire ensemble. Donnez-leur un but commun en plus de leurs aspirations personnelles.

Là, je ne peux que donner quelques ficelles classiques et inspirations :

       - La survie commune est souvent le moteur le plus efficace : l’union fait la force

       - Pour les MJ débutants, une méthode un peu artificielle mais très efficace consiste à créer un groupe de PJ qui se connaissent et ont déjà l’habitude de travailler ensemble : des agents d’une même équipe du FBI, des détectives privés d’une même agence, ou bien une équipe d’enquêteurs de police aidée par un détective privé ancien flic…

       - Une mission commune :

o Exemple médiéval fantastique précédent : le but de tout le village, PJ compris, est de mettre fin aux attaques de loups géants. Naturellement, les PJ vont être amenés à travailler ensemble.

En bref, n’oubliez pas que les PJ sont au centre du scénario : ce sont eux les acteurs principaux aux premières loges. N’oubliez pas que vous écrivez le scénario pour les joueurs, et donc par extension, pour les PJ. Il est alors important d’impliquer assez tôt les PJ dans le scénario. Impliquer un PJ, c’est impliquer le joueur qui se cache derrière !


La suite dans les prochains posts : L'introduction ; L'écriture du scénario à proprement parler ; Deux mots sur l'improvisation ; Conclure un scénario

Posté par yakuru à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur L'écriture d'un scénario : 2) Les PJ

Nouveau commentaire